mardi 13 mars 2018

J'aime sa solitude


Pendant que G. partait skier, j'ai lu M Train de Patti Smith, acheté à toute vitesse au Relay de l'aéroport de Nantes par peur de manquer de lecture (je n'avais pas eu le temps de me pencher de façon rigoureuse sur la question et j'avais simplement emporté avec moi Annie Ernaux en Quarto dont j'avais quasiment déjà tout lu, L'un l'autre de Peter Stamm qui n'est vraiment pas très épais, des articles de Marguerite Duras, un roman français absolument ennuyeux dont je préfère taire le titre et Home cooking de Laurie Colwin, une lecture aussi délassante qu'un bon bain chaud).
J'ai lu M Train en grande partie au tea-room de Champéry en buvant des cappucino et dans le train qui reliait Champéry à Lausanne où se tient au musée de la photographie une très belle exposition sur les lignes. J'ai été étonnée, émue et troublée par le fait que Patti Smith et moi avions un certain nombre de passions communes (G. dirait "et en premier lieu un goût pour les choses perdues, passées, et les écrivains qui se sont suicidés." Certes.)
Comme moi, Patti aime les cafés, le pain complet, la photographie argentique, Akira Kurosawa, les premiers romans d'Haruki Murakami, Sylvia Plath, les soeurs Brontë et les spaghetti préparés avec trois fois rien (par exemple, des oignons verts, de l'ail, une boîte d'anchois). Elle ne sait ni nager ni conduire. Elle s'émeut du goût d'un beignet fourré à la pâte d'azuki. Il lui arrive de prendre des polaroïds parfaits et de les perdre. Et quand elle va au Japon, elle ne manque pas de se rendre sur la tombe de Yasujiro Ozu, à Kamakura. Ce que j'espère bien faire dans moins de deux mois maintenant.

4 Comments:

Blogger Tin of tea said...

Oh le pèlerinage magnifique qui s'annonce. Je n'ai lu que "Just kids" et je dois dire que je m'étais dit qui si j'avais croisé Patti Smith en vrai dans sa vingtaine elle m'aurait peut-être bien agacée... j'avais trouvé ses mots et ses émotions un peu "faciles". Autour d'un plat de spaghettis j'aurai peut être changé d'avis...

13 mars 2018 à 21:36  
Blogger Gwendoline Franzin said...

Quoi ???? Encore le Japon ?!!!! ça y est je suis jalouse !!!!

7 avril 2018 à 19:57  
Anonymous patoumi said...

Clemence : il faut dire que tout est plus simple devant un plat de spaghetti :) Bon, sinon, je reconnais qu'elle est agaçante mais là-dessus, je me reconnais aussi ^^

Gwendoline : oui enfin, moi je n'y aurai jamais vécu :) Mais j'ai hâte quand même !

8 avril 2018 à 16:12  
Anonymous Likeasquirrel said...

J’avais acheté un peu par hasard M Train lors d’une exposition à la muséographie particulièrement réussie sur Mapplethorpe. Et je ne l’ai jamais ouvert depuis... Il va falloir que je me rattrape! Sinon, quelle chance d’aller au Japon! (je ne dirais pas que je suis jalouse, mais...) (je le suis un peu quand même!)

15 avril 2018 à 01:59  

Enregistrer un commentaire

<< Home