mardi 3 janvier 2012

Ta main sur ma joue posée comme ça (biscuits au chocolat blanc et aux cranberries)

Il a bu 730 tasses de café sucré, j'en ai bu 1835 de thé brûlant.
Nous avons plongé nos cuillères impatientes dans les glaces onctueuses du Momofuku (parfum cereal milk, mon préféré, et pistacchio) dans le petit salon confidentiel et feutré d'un palace où nous n'avions pourtant aucune chambre.
Nous sommes montés sur un bateau pour une promenade ornithologique mais je n'ai rien écouté, je regardais les grosses vagues.
Nous avons dîné dix fois à l'Arsouille, un nombre incalculable de fois à Kika Faim et trois fois à Tanpopo.
Nous avons goûté une fricassée très étrange de crabes en mue dans un restaurant chic en Louisianne.
Nous avons attendu chaque mois le nouveau numéro d'un magazine de design scandinave auquel nous ne comprenons rien mais dont les photographies nous ravissent.
Nous avons été un peu déçus par les photos de Mapplethorpe pourtant choisies par Sofia Coppola et exposés à la galerie Thaddeus Ropac.
J'ai aimé Un amour de jeunesse, Une séparation, Restless, Somewhere, Un été brûlant, Melancholia, L'étrange affaire Angélica, Habemus Papam, Black Swan et 17 filles* mais surtout la rétrospective Kubrick et les ressorties de Vivre sa vie, Badlands et Deep End.
Il a écrit des nouvelles chansons, j'ai écrit pour des femmes que j'admire et que je suis ravie de connaître, un peu.
Nous avons fêté un anniversaire dans un square avec un pique-nique au champagne et un autre chez Olivier Roellinger où il ne restait plus que nous dans la grande salle.
Nous avons changé l'eau de bouquets d'anémones aux couleurs pâles, de dahlias blancs, de roses poudrées, de renoncules d'un rose franc et une jacinthe dont les fleurs viennent d'éclore.
Il y a eu une thèse aussi.
Nous avons perdu un parapluie et une paire de gants.
J'ai cassé deux tasses.
Nous avons joué une fois à un jeu de hasard et nous avons perdu.
Nous avons récriminé contre plusieurs coiffeurs.
Nous avons guetté les petites asperges vertes d'Annie au printemps, nous avons goûté la glace au yaourt du bas de la place en juillet, nous avons mixé du panais avec du safran en automne, j'aime le parfum persistant des peaux de clémentines d'hiver.
Nous avons essayé les miels de tous les producteurs du marché, nous avons comparé les pizza de tous les lieux où elles sont à emporter.
Nous nous souviendrons d'un velouté avec du homard dedans, de petites saucisses basques sur une purée brûlante, d'un hamburger de canard à l'aubergine et au miso.
Nous avons pris des billets pour Bombay.

En 2012, je vous souhaite d'être heureux.

Nous avons choisi ensemble une recette de biscuits pour adoucir la rentrée.

Les biscuits au chocolat blanc et aux cranberries (d'après une recette de Nigella Lawson)
Pour une bonne vingtaine de biscuits
-125g de beurre demi-sel bien mou
-140g de farine T80
-75g de petits flocons d'avoine
-175g de sucre blond de canne
-1/2cc de levure
-1 oeuf
-1cc d'extrait de vanille liquide
-90g de cranberries séchées grossièrement hachées
-150g de chocolat blanc concassé

Fouetter le beurre et le sucre en un mélange crémeux.
Ajouter l'oeuf et l'extrait de vanille, bien mélanger.
Ajouter la farine, la levure et les flocons d'avoine, bien mélanger.
Ajouter les cranberries et le chocolat blanc, bien mélanger.
Laisser reposer une dizaine de minutes au réfrigérateur.
Préchauffer le four à 180°.
Déposer des boules de pâtes sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé en les espaçant un peu. Ecraser très légèrement chaque boule avec le dos d'une fourchette.
Faire cuire une dizaine de minutes. Attendre qu'ils aient un peu refroidi pour les transférer sur une grille.
En offrir sur le pas de la porte en rendant un aspirateur bleu.

*17 filles a été tourné dans la ville où j'ai vécu mon adolescence pleine d'ennui par deux jeunes femmes qui y ont également grandi. J'ai été aplatie par certains plans, le toit des usines, les cheminées industrielles qui fument sans fin et partout, la grande barre jaune et blanche où s'entassent les familles derrière les petites fenêtres carrées, le clocher de l'église qui me donne la nausée. La simple évocation du multiplexe de la zone industrielle me fait frissonner. 17 filles raconte jusqu'où une fille peut aller, à dix-sept ans, pour échapper à l'évidence d'un destin médiocre. Et comme l'espérance peut être violente.

Libellés : , , ,

53 Comments:

Anonymous aki said...

Très beau résumé de l'année passée, bonne année 2012 patoumi :)

3 janvier 2012 00:56  
Anonymous Sophie said...

Avant de tester ces biscuits ...

Il s'agissait de quel restaurant, en Lousiane ? Ca m'intrigue ! J'ai le souvenir d'un crabe mou frit chez Mr B's Bistro, à la Nouvelle Orléans, avec des amandes revenues dans le beurre ... C'était bon.

(Et puis ça n'a vraiment rien à voir, mais as-tu vu Memory, de Delerm ? Je crois que tu n'y a pas fait allusion sur le blog, j'aimerais bien connaître ton avis, si tu en as un.)

3 janvier 2012 01:52  
Blogger croukougnouche said...

Je te souhaite tous les bonheurs possible, cette année , Patoumi!

3 janvier 2012 07:10  
Anonymous patoumi said...

Aki: merci! Je te souhaite plein de bonnes choses à manger en 2012 :)

Sophie: je ne sais plus le nom du restaurant, je regarderai dans mon journal.
Long paragraphe sur Memory dans le billet précédent.

Croukougnouche: happy 2012!

3 janvier 2012 08:00  
Blogger Ananim said...

bonne annee patoumi !!

3 janvier 2012 10:05  
Blogger Lise Meunier said...

Je vous souhaite une très belle année Patoumi.
J'espère vous lire lire souvent en 2012!
Merci pour toutes les bonnes adresses à NY, nous en avons terriblement profité cet été!
Il ne se passe pas un jour sans que je pense à cette ville…
Et pour les petits concours, il y en aura d'autres!

3 janvier 2012 10:24  
Blogger Julia* said...

Joli bilan de l'année 2011 :-) Je te souhaite autant de bonheur pour 2012... Happy Days Patoumi !

C'est chouette ce projet de voyage à Bombay !!

3 janvier 2012 10:56  
Anonymous sylvie said...

Un grand merci, Patoumi, pour ce lien. Vu 17 filles, hier soir ! Ca fait drôle de voir "sa" ville filmée par d'autres. Je l'ai trouvée jolie, à cette distance, c'est à dire loin ! Elle avait l'air bien ton année 2011. Et alors, 2012 : Bombay. Je rêve déjà de carte postale.

3 janvier 2012 11:55  
Blogger Mabes said...

Merci pour ces petits bonheurs qui font tout partagés et qui m'allègent : belle année de douceur !

3 janvier 2012 12:45  
Anonymous La belle saison said...

Vous écrivez si bien!

3 janvier 2012 15:46  
Anonymous Sophie said...

patoumi > je ne sais pas comment j'ai pu le manquer, la faute à Noël sans doute ... je suis ravie de le découvrir maintenant - je crois que j'aime encore mieux Delerm quand on me le raconte comme ça. Et je n'ai qu'une hâte, revoir Memory lors de sa tournée en province - même si le charme des Bouffes du Nord participait aussi sans aucun doute de l'atmosphère du spectacle.

Bon, et maintenant, je file essayer ces biscuits.

3 janvier 2012 19:29  
Blogger rosaannoma said...

Jolie rétrospective de l'année passée.
Belle année 2012.

3 janvier 2012 20:08  
Anonymous gribou said...

Miam :)

3 janvier 2012 21:16  
Anonymous Florence said...

Bonne année 2012 Patoumi.
Je vous souhaite autant de belles choses que 2011 vous en a données, le stress de la thèse en moins.
Bises.

3 janvier 2012 21:38  
Anonymous patoumi said...

Ananim: mais oui, bonne année à toi aussi!

Lise Meunier: argh, NY me manque beaucoup aussi, surtout Brooklyn... et Momofuku :) Je vais faire attention aux concours!

Julia*: merci encore pour ton petit paquet qui avait illuminé les jours d'automne! Peut-être qu'en 2012 nous nous croiserons, quelque part en Bretagne... Je te souhaite plein de bonnes choses en tout cas!

Sylvie: ouh oui, j'ai hâte d'envoyer des cartes de Bombay! Je crois qu'on va faire un genre de road trip, comme on avait fait au Sri Lanka il y a quelques années... On avait pris pas mal de tuk-tuk avec nos grosses valises...

Mabes, la belle saison: merci et meilleurs voeux!

Sophie: je crois que j'aimerais bien le revoir en province aussi, ne serait-ce que pour réentendre Livry Gargan, le revoir imiter Antoine Doinel où reparler de ses retours de cinéma avec la mère d'un copain. Je crois que les biscuits sont vraiment pas mal, tu me diras!

Rosaanoma: ce sont des moments choisis, je ne voulais pas trop me répéter par rapport aux autres billets, déjà que je radote beaucoup!
Happy 2012!

Gribou: c'est ça!

Florence: la thèse me parait super loin, je n'ose même pas la relire! Bonne année à vous et à toute la famille!

3 janvier 2012 23:14  
Blogger Agnèslamexicaine said...

Bonne année à toi! beaucoup d'inspiration et ce beau voyage! Bombay, une ville magique! merci pour tes voeux de bonheur...

4 janvier 2012 05:56  
Blogger Sovanna said...

Si seulement j'avais aussi la patience de faire mon bilan 2011, peut être que j'aurais l'impression que l'année est passée moins vite parce que bien remplie...Je te souhaite aussi une très belle nouvelle année !

4 janvier 2012 09:44  
Anonymous b.wak said...

Super bilan de l'année écoulée, plein de bonnes choses pour la nouvelle... (waouh Bombay)

(J'me régale tellement par ici, très agréable de te lire :)

4 janvier 2012 10:53  
Anonymous Anonyme said...

j'étais certaine que c'était l'Inde (passage Brady oblige) mais j'attendais... j'y retourne en août et j'ai hâte... pas de passage à Mumbaï direct Bengaluru (Karnataka) bref... et ta meilleure pizza à emporter ? verdict ?
rennette

4 janvier 2012 13:17  
Anonymous Véro said...

Heureuse année 2012, l'Inde, ce fut pour moi l'un de mes plus beau voyage, j'ai déjà hâte de voir tes photos; en ce qui concerne ma récap 2012, j'ai Rollinger en commun avec toi, il faut dire que tes billets nous ont fait envie et nous avons été enchanté, nous sommes retournés au Youpala et on refléchit à Tanpopo pour cette nouvelle année... merci

4 janvier 2012 21:07  
Blogger Cléo said...

J'ai adoré comme toi Un amour de jeunesse (mon préféré de l'année je crois- mais impossible de mettre la main sur les autres films de Mia Hansen-Love), Une séparation, Somewhere et Badlands. Je n'ai pas vu les autres films que tu cites, sauf Black Swann qui ne m'a pas trop plu. Pourtant, c'est le genre de films que j'aimais beaucoup avant. J'espère que j'aurai aussi des vacances en 2012, un vrai été avec des longues vacances- qui pourraient rendre cette année à venir encore plus merveilleuse que 2011.

4 janvier 2012 22:36  
Blogger patoumi said...

Agnès: maintenant qu'on sait qu'on part à Bombay, on a très envie d'aller à Buenos Aires... les mouvances habituelles du désir! Mais l'Inde fait très envie, encore.
Oui, vraiment, bonne année à toi!

Sovanna: c'est drôle parce que le billet n'est pas très travaillé mais j'ai mis du temps à l'écrire, et c'était très agréable. Bonne année gourmande!

B.wak: j'espère lire beaucoup de billets de toi en 2012, et te souhaite plein de bonnes choses!

Rennette: le pizza demande de longs développements... En fait, après les avoir TOUTES essayées, je préfère celles qu'on avait l'habitude de prendre! Je te raconte ça par mail!

Véro: merci! C'est rigolo parce que malgré les agapes de fin d'année, je me suis dit en regardant la pluie à travers les vitres du bus mardi matin que j'avais très envie d'un déjeuner à Tanpopo!

Cléo: je crois que "Le père de mes enfants" te plairait bien, c'est très délicat.
J'ai un rapport ambivalent à Black Swan, je voudrais ne pas trop l'aimer mais en fait, j'avais trouvé ça vraiment pas mal sur un plan strictement psychiatrique... C'est l'un des défauts du métier parce que j'ai copieusement détesté A dangerous method qui est rempli d'inexactitudes historiques et de grossièretés psychanalytiques.
Je te souhaite un bel été 2012 et beaucoup d'a----r toute l'année (la pudeur me retient d'écrire le mot)

5 janvier 2012 00:45  
Blogger Cécile said...

Belle année à toi aussi, ponctuée de tous les bonheurs possibles.
Je rêve d'avoir en poche un billet pour l'Inde, un jour, j'espère...
As-tu vu "l'Etrangère", de Feo Aladag? Je crois qu'il compte parmi ceux qui m'ont le plus touchée ces dernières années.
Je t'embrasse, take care!

5 janvier 2012 15:04  
Anonymous Marjane said...

Je te souhaite toutes sortes de bonheurs pour 2012! Que cette année soit au moins aussi belle que 2011! Et je nous souhaite d'avoir des tas de tes délicieux articles à lire!

J'ai craqué sur cette écharpe : http://bismorgen.bigcartel.com/product/echarpe-warmy
Et depuis que je la porte je n'ai que des compliments.

Je vais me laisser tenter par Nanashi. J'ai confiance en ton jugement.

Je suis allée en Inde il y a plus de 10ans, un rêve devenu réalité. Ma meilleure amie veut qu'on y retourne d'ici 2 ans, alors j'ai déjà hâte de lire ton récit.

Tu n'as pas aimé A Dangerous Method? Je dois le voir dimanche et je ne lis que de mauvaises critiques...

Bises

6 janvier 2012 10:56  
Anonymous Danièle said...

J'aime te lire, et j'aime ta façon de raconter ton année !
Belle et heureuse année 2012 !

6 janvier 2012 14:02  
Blogger Léna said...

Les biscuits étaient vraiment terribles.

Le petit cordon vert, accordé à la couleur fraiche de la tige, lui va bien à ton coloquinte couleur de lait. Tu verras, moi cela ne lui allait pas si bien, avec des petites fleurs séchées violettes. La planche, petite montagne, et le nuage moelleux, sont vraiment adorables.

Il est joli ce billet, cette nuée de souvenirs est des plus heureuses.

J'ajouterai de mon côté, Incendies, qui m'a bouleversé.

Bises Paris - Nationale.

6 janvier 2012 14:09  
Blogger Estelle said...

Je vous souhaite donc de trouver un bon coiffeur... Bonne annee :)

6 janvier 2012 20:12  
Blogger avis said...

oulala il faut que je fasse cette recette de biscuit!!!
moi aussi je te souhaite une année 2012 pleine de bonheur et que je suis contente que tu aille à Bombay/Mumbay ^^
J'adore l'inde même si je n'ai malheureusement pas encore pu y aller :(. J’attends avec impatience tes photos :)
Vous allez allez voir quelles villes? quelles régions?
Le Penjab est parait il très accueillant :)
bises
manuela, amoureuse des cinémas de l'inde ( et ils sont nombreux :p )

6 janvier 2012 22:33  
Blogger patoumi said...

Marjane: j'adore cette écharpe et cette marque, quelle chance de porter ça autour du cou!
Tu me mets la pression pour l'Inde ^^
Pour le Cronenberg, je n'avais pas trop lu de critiques, c'est un décevant que quelqu'un qui a fait "Crash" fasse un produit culturel aseptisé peut-être. J'ai en tout cas eu une désagréable sensation d'académisme. Mais encore une fois, je ne détiens pas du tout le bon goût absolu!

Cécile: merci de laisser un petit mot.
Je n'ai pas vu "L'étrangère", j'ai noté le conseil dans mon carnet.
Plein plein de bonnes choses pour cette nouvelle année.

Danièle: merci, heureuse année à toi aussi!

Léna: tu es gentille pour les biscuits... J'ai pas vu "Incendies", bouh. Mais ce soir, on a vu "Take Shelter", plutôt pas mal pour un début d'année. On a goûté un très bon pont-l'évêque aussi ^^ *merci*
Bon, j'attends de voir sans le ruban!

Estelle: hihi, l'un des commentaires les plus drôles de l'année! Happy 2012!

7 janvier 2012 00:51  
Blogger patoumi said...

Manuela: oui, il faut essayer ces délicieux biscuits ^^
Je ne sais pas du tout ce que nous allons faire en Inde, c'est G. qui organise les choses sachant qu'on n'est pas tout à fait du genre à prévoir un planning très à l'avance ahem.

7 janvier 2012 00:52  
Blogger avis said...

si tu y va pour la fête des couleurs, holi, il parait que c'est assez extraordinaire :)
J'ai une copine qui y est allée cette été et je crois qu'elle va essayer d'y retourner cette année pour holi justement.Je peux vous mettre en contact si vous voulez des adresses :)

7 janvier 2012 10:16  
Anonymous Anonyme said...

de toute façon les planning en Inde c'est pas leur truc... telle boutique où tu veux retourner le lendemain sera fermée car l'horoscope était négatif, telle fête, tel deuil, etc.. on se laisse porter, on fait comme les indiens on agite la tête de droite à gauche et on sourit... tout va bien... on suit le mouvement de la foule, on se laisse porter par le fleuve humain, on s'arrête au rythme des bufles et autres vaches... on est saoul de sons, de couleurs, de poussière, d'odeurs, de mouvements, de musique, j'y ai vu des couleurs qu'aucune palette européenne ne m'avait jamais montrées... il y a tant à dire...

8 janvier 2012 18:37  
Anonymous Anonyme said...

j'ai oublié de signer rennette
L. Cohen sort un nouveau disque fin janvier ! j'ai hâte ! pense à la pizza nous en somme friands ! merci

8 janvier 2012 18:38  
Anonymous gribou said...

Coucou Patoumi.

J'y suis presque pour faire gagner Berthe Weill. M'offrirais tu un clic pour contribuer, s'il te plaît ?
http://www.marieclaire.fr/sap/parolesdefemmes/entrants
Ca prend deux secondes mais ça comptera pour moi.
Merci beaucoup à toi, je t'embrasse bien fort

11 janvier 2012 15:51  
Anonymous Anonyme said...

comme l'espérance est violente, et comme la vie est lente...clem

11 janvier 2012 16:07  
Anonymous patoumi said...

Manuela: merci de proposer les conseils de ton amie! Je ne voudrais pas déranger, et puis je crois que je vais me laisser transporter par G. (j'avais joué ce rôle là à New York!)

Rennette: j'ai hâte d'y être! (je suis DEJÀ épuisée par le travail, trop nul!)
Pour l'instant, pas de pizza en coffret bois :)

Gribou: je vais aller regarder!

Clem: :)

11 janvier 2012 23:52  
Blogger avis said...

de toute façon, je suis sure que ton séjour sera merveilleux!

12 janvier 2012 20:34  
Anonymous lathelize said...

Je te souhaite une douce année, beaucoup d'émerveillements littéraires et gustatifs, de la rêverie

13 janvier 2012 13:39  
Anonymous Artsakountala said...

Je passais, ces derniers mois, en silence, mais là, je ne résiste pas à l'envie de te souhaiter une douce année 2012: du bien, du bon et du beau, chère Patoumi, pour toi et ceux que tu chéris ! Et des posts toujours si agréables à lire (je serais vraiment triste si tu n'ecrivais pas).

Amitiés,

À.

17 janvier 2012 09:05  
Anonymous Marjane said...

Effectivement je n'ai pas aimé A Dangerous Method, ni mes amies d'ailleurs (le pire étant peut être le jeu de Keira Knightley...), dommage.
Pourquoi la pression?

18 janvier 2012 19:18  
Blogger patoumi said...

Avis: j'ai si hâte...

Lathelize: je vous souhaite aussi plein plein de bonnes choses, à l'infini

Artsakountala: merci de prendre le temps d'écrire un petit mot! Happy 2012!

Marjane: le pression de ne pas faire un récit la hauteur hihi!

18 janvier 2012 23:45  
Blogger Ananim said...

Patoumi, j'ai enfin vu une separation qui m'a profondement bouleversee. la scene de la fin est terrible, le pere et la mere chacun d'un cote de la porte et ce generique qui n'en finit pas. je comprends maintenant l'enthousiasme general pour ce film.

20 janvier 2012 10:10  
Blogger jess said...

Tu dois écrire de nouveau, j'ai besoin de tes mots. Je viens là comme une automate, toutes les 10 minutes, faut que j'arrête, que j'espace :)

23 janvier 2012 13:29  
Anonymous patoumi said...

Ananim: ça me donne envie de le revoir!

Jess: je peine sur le prochain billet mais il est presque prêt! Ce ne serait pas sérieux que je le relise au travail ^^
A très vite!

23 janvier 2012 15:34  
Blogger jess said...

Merci ! Mon vœu a été exaucé !

24 janvier 2012 13:24  
Anonymous clémence said...

ces mots, ces mots, ces mots... c'est l'amour sous les yeux!
belle année par chez vous!

28 janvier 2012 18:05  
Blogger sameena Khan said...

Le post sur votre blog que je lis et votre blog est très instructif et utile, vous avez fait un excellent travail, l'estimation réellement en mesure de le garder et j'espère que vous faites le blog instructif et intéressant , et pour cela il va travailler dur.
bonne chance
http://www.jobz.pk/

28 janvier 2013 14:03  
Anonymous Anonyme said...

It's really a great and helpful piece of info. I am satisfied that you shared this useful information with us. Please keep us informed like this. Thanks for sharing.

Also visit my webpage: http://ictact.net/wiki/index.php?title=V2_Cigs_Aid_Me_Really_feel_A_lot_a_lot_more_Healthful_When_I_Begin_Smoking

7 mars 2013 05:07  
Anonymous Anonyme said...

When someonе writeѕ аn articlе hе/she maintaіnѕ the
thought of a uѕeг іn his/heг
minԁ that hοω a user сan bе awагe of it.
Therеforе that's why this piece of writing is amazing. Thanks!

Feel free to surf to my web blog ... V2 Cigs review

7 mars 2013 23:12  
Anonymous Anonyme said...

Very good articlе! We will be linking to thіѕ particulагly great ρoѕt
on ouг wеbsite. Кeеp up the great writing.


Hеre is my ωebsite - http://www.perosino.com

8 mai 2013 13:26  
Anonymous Anonyme said...

I believe what you typed ωas very logical.
But, what аbout thіs? suρpose you weге to wrіtе a killer heаdlinе?
I mеan, I don't want to tell you how to run your website, however suppose you added something that grabbed folk's attentіon?
I meаn "Ta main sur ma joue pos�e comme �a (biscuits au chocolat blanc et aux cranberries)" is a little
plаin. You coulԁ look аt Yahoo's home page and see how they write article headlines to get people to click. You might add a video or a related picture or two to get readers excited about everything'ѵe
wгitten. In my opinion, it might bring уour posts a
little livelier.

Feel free to surf to my wеb рage; https://wiki.popdata.bc.ca

8 mai 2013 13:27  
Anonymous Anonyme said...

My spouѕe anԁ I stumbled over here
from a dіfferent pagе and thоught I may aѕ well
chеcκ thіngs out. I likе
what I see so noω i am folloωing you. Loοk
foгwаrԁ to chеcking out youг web ρage гepеateԁlу.



Here is mу webρagе - v2 cigs

11 mai 2013 00:54  
Anonymous Anonyme said...

Common types incorporate apple cider vinegar and garlic.
In some situations, the mole is ruined by burning it with a cautery resource.


My website ... http://rodpeelerineversleep.com/finest-skin-tag-remover-why-dermatend-is-the-very-best-in-the-market/

3 juin 2013 01:28  

Enregistrer un commentaire

<< Home